top of page

NEW ICON+A.I.=W3RSUS



Claque dans ta tête!

L'intelligence artificielle appliquée à la création d'image, arrivée en bombe lors de la fin de l'année 2022, m'a gentiment tabassé le cerveau comme celui de nombreux créateurs à travers le monde.

Soyons bref... Voici une véritable révolution ouvrant des perspectives incalculables dont l'impact nous dépasse déjà!


Mon âme d'artiste illustrateur est effrayée par les capacités de la machine à se goinfrer du talent, et au passage les années de travail et d'abnégation de nombreux plasticiens pour recracher des résultats époustouflants, même s’il sont souvent bancals, approximatifs, de mauvais goût, voir douteux, .

Mon âme de graphiste / directeur artistique y voit une façon absolument géniale d'explorer sans limites de nouveaux univers.


Ce constat fait, en voici mes propres conclusions:


Pour moi, il est impossible de passer à coté de la puissance de ces nouveaux outils en espérant que l'humanité sache en tirer le meilleur. Ne soyons pas candide, elle saura sans doute au passage en tirer le plus mauvais ( vol, imitation et exploitation d'artistes, reconnus ou non, souvent en difficulté ) comme le pire ( deepfake, manipulation, reconnaissance, porno louche et autres déviances sombres ... ).


En temps que graphiste plasticien averti et curieux du monde de l'art, je me sens assez alerte pour éviter les pièges du plagiat et pouvoir légitimement intégrer des propositions assistées par l'A.I à mon travail.


(Premiers test aléatoires, après déception, etonnement, ajustements, corrections, étalonnage et quelques bidouilles...oui ... on est propulsé un peu loin!)


Cet article à donc pour but d'être honnête avec mes pairs, ainsi que ma clientèle en l'alertant.



1- Oui, je peux et j'utiliserai l'assistance de l'Intelligence artificielle à l'avenir.


2- Si celle-ci peut aider au cours du processus créatif, cette option sera précisée à l'avance au client.

3- La possibilité de l'exclure du processus créatif reste évidente si celle-ci vous dérange pour n'importe quelle raison.


4-1 Exploiter commercialement le résultat de créations assistées par A.I. implique des contrats de droit à l'auteur ajustés. En cas de plagiat constaté, elles peuvent entrainer des poursuites pour exploitation de la propriété intellectuelle si elle ne respectent pas les règles protégeant les ayants droits. Les créations "à la manière de" doivent donc être maniés avec retenue, reconnaissance et inventivité pour répondre à ces normes.

En cas de litige possible, alerte sera donnée, ainsi que conseil et /ou couverture juridique adéquate.


4-2 Compte tenu du point précédent, je m'ouvre tout de même la possibilité de créer et explorer plus librement les possibilités de l'A.I. en pure liberté. Je vous expose cette option en fin d'article.


5- L'A.I. ne reste pour moi qu'un outil de travail. Elle ne fait que m'assister, profitant de mon expérience de ma culture et ma pratique graphique et artistique.

Cet outil se décline sous de nombreuses applications complémentaires. Les images ainsi obtenues sont ainsi longuement générées, sélectionnées, remaniées et corrigées avant d'être retouchées par digital painting. Si tout parait possible, leur élaboration demande donc de nombreuses connaissances, des heures de travail et un certain investissement en matériel technologique.


Celle-ci devrait donc me permettre de proposer des pistes plus abouties, mais ne remet en rien en cause ma créativité, ni la valeur de mes prestations.

(Apès un voyage éprouvant de 24h à bloquer sur l'écran, divaguer et bien 48h à digérer la pilllule, nouveau test en se concentrant sur des situations créatives plus rélalistes... plutôt convaincu)


Observation :

Hors toute considération professionnelle, j'invite tout le monde à jouer avec ces outils incroyables pouvant ouvrir de nouvelles possibilités créatives. Ludique et étonnant, il s'agit d'être inventif et explorer autant l'image que le langage. Pour s'y retrouver, il faut aiguiser ses aptitudes visuelles, photographiques, artistiques, graphiques, techniques, historiques... Un véritable bouillon de culture remixé verbalement par un "Prompt"..., qui se transcende en amoncellement de pixels plus ou moins cohérent... WTF!!!


Ecrit, image, vidéo, son, musique ... Leurs élaborations en sont à leurs bégaiement. La spécificité de chacune pouvant se combiner à l'autre et leur apprentissage constant annonce un matrixage qui semble effrayant


Je suis un gamin qui a volé du cathodique à l'extra plat! Il y a 20 ans, concevoir des images numériques était absolument hors de question pour moi, accroché à mes bombes et mes crayons, à la création purement plastique... Les temps changent et me voici déterminé à ! J'ai gardé l'habitude de la gribouille et la soif de la claque visuelle. La technologie va nous propulser dans des dimensions folles. Le saut s'annonce vertigineux!



Entrée dans une nouvelle aire!


J'utiliserais l'A.I. avec tact et parcimonie, ainsi que l'éthique de l'homme et du graphiste que je suis devenu à travers ces années pour me donner la possibilité de répondre plus efficacement aux demandes de mes clients. Son utilisation sera systématiquement annoncée de ma part.


Ceci-dit, je me permet une ouverture plus libre, exploratrice, artistique, insolente et rêveuse... peut-être un peu pute à clic ( que dieu me ... - Booba voice ) !!!


Voici donc W3RSUS.ai ! Une nouvelle identité pour une exploration du web.3 qui s'annonce passionnante. Cette expérience prend pour l'instant la forme d'un simple compte Instagram à suivre si vous êtes curieux !



PS: Cet article a bien été rédigé par un humain !











News
Archive
bottom of page